Le Journal d'Ilona Goolz: La Ferme aux Mille Zombies du Docteur Ivanovic (Chapitre#1)


"Je croyais que tu ne voulais plus t'intéresser au vaudou."
"Exact," me répondit mon père, me lançant un de ses sourires malicieux.
Nous étions chahutés, balancés l'un contre l'autre, rebondissant sur notre siège, alors que notre chauffeur conduisait son camion à toute allure sur la piste qui traversait la plaine.
Suzie, qui était assise sur le siège avant, se tourna vers nous. "Je savais qu'on était pas venu ici pour bronzer à côté de la piscine et voir des girafes."
Moi aussi, j'avais eu mes propres doutes quand notre père nous avait annoncé que nous allions faire un Safari en Afrique. Papa n'était pas du genre à faire du tourisme. Quand nous allions où que ce soit, il y avait toujours une raison mystérieuse et secrète, comme chasser un fantôme ou enquêter sur une probable attaque de vampire.
"Mais tu as dis que tu en avais fini avec les histoires de zombies."
Mon père haussa les épaules. "On se débarrasse difficilement de ses vieilles habitudes, Ilo."
Notre chauffeur montra du doigt un bâtiment se dressant devant nous, comme une vieille ferme pourrissant sous le soleil au bout de la piste. "C'est là," dit-il. "C'est l'hôpital du Docteur Ivanovic."
Suzie se tourna à nouveau vers nous. "T'as vu Papa? C'est parfaitement sinistre!"
Notre chauffeur se mit à ralentir puis le camion s'arrêta à une bonne distance. "Je ne vais pas plus loin." Il donna un coup de menton vers les bâtiments en ruine. "Cet endroit est maudit, exactement comme je vous l'ai dit à L’hôtel."
"C'est sans problème. On l'habitude des endroits maudits." Suzie détacha sa ceinture de sécurité avant d'ouvrir sa portière.
Mon père attrapa sa sacoche de cuir. et sortit à son tour. "Une petite marche va nous faire du bien. Pas vrai les filles?"
Il fit quelques pas puis s'arrêta pour mieux contempler ce décor idéal pour une de ses histoires d'horreur.
 Je me retournais vers notre chauffeur. "Depuis combien de temps l'hôpital est-il abandonnée?"
"Tout le monde a disparu il y a presque dix ans maintenant. Infirmiers, docteurs, patients, tout le monde." Il restait au plus près de son camion, refusant de s'approcher de cette endroit maudit, ne serait-ce que d'un pas. "C'est comme si quelque chose était venu les chercher et les avait entrainé là-bas." Il jeta un coup d’œil vers les montagnes qui longeaient la plaine.
"Est-ce qu'on les a jamais retrouvés?" Suzie lui demanda. "Je veux dire... les gens qui ont disparu?"
"Juste..." Le chauffeur sorti un mouchoir de sa poche et essuya la sueur qui couvrait son visage. "des bouts."
"Des bouts," Suzie répéta calmement, puis se tourna vers notre père. "Est-ce que tu crois qu'il y a encore des Zombies là dedans?"
"Pourquoi pas? Avec un peu de chance." Il lui donna une petite tape sur l'épaule, et il se mirent tout deux à marcher vers l'entrée du bâtiment principal.
"Ils sont fous," Entendis-je notre chauffeur dire, alors qu'il nous regardait approcher ce lieu aussi connu de triste légende sous le nom de la  Ferme aux Mille Zombies du Docteur Ivanovic.

Allez Au Chapitre#2

Comments

Popular posts from this blog

Mes Voisins les Goolz, Sale Nuit Pour les Terreurs

Les étranges objets de Frank Goolz: La Pierre des Morts

Les Aventures de Suzie: Le Coffre du Croque-Mitaine (Chapitre#1)